Le charpentier à la “petite cognée”, fabrique les meubles, le couchage et autres menus objets usuels.
 
S'étant spécialisés dans la fabrication d'ouvrages plus petits, lorsqu'ils fabriquaient des portes plutôt que des portails ou portes monumentales (tout ce qui concerne les huisseries), on disait qu'ils s'occupaient de la menu huisserie (qui deviendra menuiserie).
Le métier de charpentier, désigne tous les métiers du bois de fuste (de construction, opposé au bois de chauffe). Ils participent à la construction de diverses bâtisses, de charpentes, de coffrages, d’escaliers, etc. Ils sont parfois en relation avec d’autres métiers, comme les maçons, tailleurs de pierre, etc...
 
Le charpentier de la “grande cognée”  réalise des charpentes et
des ouvrages volumineux,
En 1382, un arrêt royal ordonne que l’on distingue, à l’avenir, les menuisiers des charpentiers car les outils et les réalisations deviennent tellement différentes qu’une distinction s’impose.
 
Le menuisier et celui qui travaille sur des meubles, portes, fenêtres, etc.
 
A la fin du XVème siècle, Jacques d’Estouville, prévôt de Paris, utilise le mot "menuisier" pour ceux qui ont pour profession de fabriquer du meuble plus mince et de menus objets.
 
Le métier d’ébéniste est arrivé plus tard, avec les meubles en ébène ou placage ébène.
le travail du charpentier à la petite cognée et affûtage  
Accueil
Cuisine
Epices et Roisolles
Facture d'arcs
Archerie
Herboristerie
Facture d‘arcs
Astrologie
Fleches
Epices-Rissoles
Cuisine
Herboristerie
Menuiserie
Archerie
Fabrication de Fleches
Astrologie
Enluminures
Heraldique
Enluminures
Teintures
Galons
Potions
Tissage
Armes et armures
Armes
Cuirs
Travail du cuir
Gaufres
tissage aux cartes, lucette
L‘univers des petits
Tissage
Cordes
Menuiserie
Teintures
Cordes d‘arc
Fabrication de chandelles
Chandelles
Gaufres et Oublies